Comment ouvrir un magasin de vêtements de seconde main ?

Le marché des friperies en France est en pleine extension. Le fait d’acheter des vêtements recyclés plaît aux consommateurs : cela est une bonne affaire financièrement. Vous souhaitez faire partie des plus de 13 500 points de vente de vêtements de seconde main en France ?

Suivez nos conseils pour réussir la création et l’ouverture de votre commerce.

Comment ouvrir un magasin de vêtements de seconde main ?

Financement et objectifs

Ne vous lancez pas tête baissée dans la création de votre commerce. Cela demande de longs moments de réflexion, d’analyse et de questionnements.

Deux étapes sont essentielles pour ouvrir un magasin, quel que soit le type de commerce : le budget et le business plan. Les deux sont plus ou moins liés.

Nos outils pour une boutique seconde main

Commencez par votre business plan. Cette étude de marché vous permettra de savoir précisément ce dont vous avez besoin pour l’ouverture de votre magasin. En notant sur un papier vos objectifs et vos besoins, votre projet sera plus concret et vous aurez davantage de facilité pour le réaliser.

L’étude de marché permet de connaître le profil exact de votre projet.
Posez-vous les questions suivantes :

  • Le marché est-il en croissance ?
  • Quelles sont les tendances du moment ?
  • Quelle est la clientèle habituelle ?
  • Quel est le comportement de cette clientèle ? Leur budget et leur fréquence d’achat ?
  • Quels sont vos concurrents locaux ?
  • Avez-vous aussi des concurrents sur internet ?

Les réponses à ces questions vous permettront de savoir ce qui est possible et impossible à faire. Ainsi, vous pourrez améliorer votre stratégie commerciale.
Vous aurez alors défini votre projet. Grâce à cette étude de marché, vous pourrez vous rendre à la banque pour obtenir un prêt professionnel pour louer un local et acheter l’équipement nécessaire.
Si le prêt est trop compliqué à obtenir, faites appel à un courtier qui se chargera de la négociation à votre place.

Créer une boutique de friperie agréable

Pour attirer des clients et les rendre heureux, votre boutique doit être agréable. Cela passe par l’agencement du commerce, de la vitrine et du parking.

Agencer le local commercial

Transformer un simple local commercial en une boutique de friperie demande du travail. Réfléchissez en amont, avant-même la recherche du local, de l’agencement dont vous souhaitez.

L’enseigne Poly Concept peut vous aider à meubler votre boutique. Rayons, gondoles, accueil et décoration, la marque est complète. Découvrez tous leurs produits et leur savoir-faire sur leur site : https://poly-concept.fr/.

Décorer la vitrine de votre commerce

Si vous avez une vitrine, utilisez-la correctement. Elle est particulièrement utile pour les magasins de vêtements. Présentez vos produits avec des mannequins en plastique. Rendez votre vitrine à votre image, agréable et vivante. Mais ne la surchargez pas.

L’objectif est d’attirer le consommateur, de l’inciter à entrer chez-vous pour en découvrir davantage. La vitrine doit créer de la curiosité.

Prendre soin de votre parking

Enfin, le parking est un élément indispensable et bien souvent sous-estimé. Son objectif n’est pas que de stationner les voitures. Il assure aussi la sécurité des piétons, avec des allées piétonnes. Il assure la facilité des livraisons, avec une voie réservée aux camions.

Le parking doit également donner bonne impression à votre commerce. C’est la première chose que le client verra. De la verdure et des bancs est toujours agréable : cela montre que vous êtes soucieux du bien-être de vos clients.

Avoir des clients dans votre commerce

Bâtir un commerce parfait ne sert à rien si personne ne vient le visiter. Le parking et la vitrine sont des éléments importants mais insuffisants.

Pour avoir de nombreux clients et véritablement réussir votre commerce, vous devez savoir communiquer. Plusieurs techniques s’offrent à vous :

  • de la publicité en ville telle que des panneaux publicitaires ou des flyers,
  • être présent sur les réseaux sociaux,
  • être présent sur Google et adopter une stratégie de référencement naturel,
  • organiser des concours,
  • mettre en place un partenariat avec un autre commerce, non concurrent, de la ville

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour ouvrir un magasin de vêtements de seconde main  !